Mellin de Saint-Gelais

Quand viendra la clarté

 Next Poem          

Chanson

Quand viendra la clarté
Des amoureuses flammes
Qui mette en liberté
Amants, aussi leurs dames;
Qui leur pleur tourne en ris,
Et jaloux bien marris!

Plût à Dieu qu'il fût dit
Que tous ceux qu'Amour presse
Eussent plus de crédit
Chacun vers sa maîtresse,
Que les fâcheux maris
Et jaloux bien marris!

Et qu'on pût déposer
Un qui tance et maltraite,
Pour celui épouser
Qu'on désire et souhaite
Nos maux seraient guéris,
Et jaloux bien marris!

Et si quelque obstiné
Disait qu'il en appelle,
Jour lui fût assigné
Par devant la plus belle
Qui soit dedans Paris,
Et jaloux bien marris!

Next Poem 

 Back to
Mellin de Saint-Gelais